Communauté de destin / Le Togo et la Chine main dans la main pour la construction

46

Le Togo et la Chine ne sont visiblement plus à l’étape de l’entretien de relations purement diplomatique. Nous sommes à l’étape d’une relation de fraternité. En effet, dans le cadre de la création d’une communauté de destin, le président chinois Xi Jiping a sorti un ouvrage. Le Togo a été choisi pour le lancement officiel de la version française de ce livre. Il est donc normal de penser que le Togo et la Chine ont dépassé l’étape de simples relations diplomatiques.

Le modèle chinois ne passe plus inaperçu. La réussite fulgurante de cet Etat-continent montre à suffisance que l’on peut partir de nulle part pour tutoyer les grands de ce monde. Aujourd’hui, le pays de Xi Jiping tient tête à la première puissance mondiale, les Etats-Unis d’Amérique, qui dicte sa loi partout sur la terre. Le Togo n’a sans doute pas une telle ambition, mais il est possible de s’appuyer sur l’exemple chinois.

Contrairement aux pays africains dont le nôtre, la Chine n’a pas laissé une application bancale de la démocratie retarder son développement. Aujourd’hui, quel que soit le régime politique qui est en place dans ce pays, la prospérité est une réalité. Au point où l’Afrique se fait assister par un pays qui avait à peu près le même niveau qu’elle lors des indépendances.

Il faut tirer leçon de tout cela. Et si aujourd’hui, ce pays au-delà de la poursuite d’intérêts économiques veut tirer d’autres pays dont ceux d’Afrique vers le haut, ce n’est qu’une bonne choses. Comme le disait il y a quelques semaines, le président togolais Faure Gnassingbé : « la Chine et l’Afrique auront des destins liés au 21e siècle, qu’on le veuille ou non ». A travers son livre « construisons une communauté de destin pour l’humanité », le président chinois explique sa vision pour le monde de demain.
Une délégation du Parti communiste chinois (PCC) est arrivée à Lomé pour la dédicace du livre. Cela a eu lieu à l’Assemblée nationale hier. Mais auparavant, la délégation est allée présenter l’ouvrage au chef du gouvernement togolais, Komi Selom Klassou.

« Ce livre est la preuve que sans la paix, notre planète ira vers son autodestruction », a déclaré le Premier ministre togolais. Le livre vise en effet à créer une synergie au sein de la communauté internationale afin de poursuivre un meilleur avenir commun.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.