Conclave de la Coalition des 14 : La Coordinatrice du regroupement sort enfin de son silence

130

Son intervention était très attendue depuis quelques jours, surtout avec les positions antagonistes des membres de la Coalition des 14 qui ne cessent de s’exprimer publiquement. La Coordinatrice du regroupement de l’opposition, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johson, est sortie de son silence hier et essaie de recadrer le débat par rapport aux développements que l’on connaît actuellement.  Elle affiche non seulement l’image d’une Coalition qui travaille en silence pour surprendre, mais aussi elle s’en prend au pouvoir du Togo et à ses partisans qui nourriraient secrètement l’espoir de voir le groupe dont elle a la charge partir en lambeaux.

 

Il est clair que pour un adversaire politique, le maintien de la sérénité dans l’autre camp n’est pas du tout une préoccupation. Voir ce dernier se déstabiliser tout seul ne fera que profiter politiquement. Alors de quoi se plaint madame Adjamagbo ? En s’engageant en politique, elle devrait s’y attendre. Le parti au pouvoir ne souffrira pas de chagrin si son regroupement venait à partir en lambeaux. La coordinatrice de la Coalition des 14 aurait tout intérêt à se soucier plutôt de la santé de son groupe que des états d’âme des membres du parti au pouvoir.

Relire aussi : Togo : Quel est au juste le prochain objectif de la Coalition de l’opposition ?

Heureusement pour elle et pour ses compagnons de lutte, du travail se fait. « Nous sommes en pleine réflexion et planification », a-t-elle déclaré. On est tout de même tenté de se demandé dans quelle atmosphère se déroule ces travaux alors que des partis affichent des positions de divergences profondes ? Seuls les responsables de la Coalition sont en mesure d’y répondre. Madame Adjamagbo reconnait avec justesse qu’«à 14 on n’avance pas aussi rapidement qu’on l’aurait voulu». Sauf qu’aujourd’hui c’est plutôt 13, alors cela rend-t-il plus facile le travail ? Pas évident !

Même à cette allure, il est à craindre que d’autres partis s’en aillent dans les jours à venir. Loin de nous toutefois l’envie de jouer au prophète du malheur. Mais les faits et l’histoire parlent tous seuls. Comme pour aller dans le même sens, la Coordinatrice de la Coalition ajoute que « le chemin vers l’alternance est encore long ». Paradoxalement, les stratégies utilisées jusqu’à ce jour n’ont fait que rendre ce chemin encore plus long. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johson tient tout de même à son conclave.

Relire également : Après le boycott des législatives…

Selon la responsable du regroupement de l’opposition, cette rencontre permettra de définir la prochaine ligne politique de la Coalition, sa position sur les prochaines élections, les futures stratégies. Le conclave devrait si tout va bien démarrer aujourd’hui.

Edem Dadzie

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.