Enseignement primaire et Secondaire

Un ministre bientôt nommé

370

Actuellement rattaché à la Primature, le poste de ministre de l’Enseignement primaire et Secondaire fait objet de débat. Le sujet a été au centre d’une rencontre entre le gouvernement et les responsables de la Coordination des syndicats de l’enseignement du Togo (Cset) jeudi 14 février à Lomé. Au sortir de cette réunion, le gouvernement a affirmé sa volonté de nommer un ministre qui se chargera de ce portefeuille.

Plusieurs décisions ont été prises au cours de cette rencontre. Selon le communiqué du Cset, « pour le gouvernement, l’éducation reste au cœur de ses préoccupations majeures et il rassure le monde éducatif qu’un ministre sera nommé sous peu pour le ministère des Enseignements primaire et Secondaire ». Le gouvernement a également montré sa volonté à respecter ses engagements pris vis-à-vis du corps enseignant. « Le gouvernement réaffirme sa détermination à tenir à tous ses engagements tout en accusant un léger retard », indique le communiqué.

La rencontre a réuni les ministres de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative et de la Protection sociale, Gilbert Bawara, et de l’Enseignement technique, de la Formation et de l’Insertion professionnelle, Tairou Babiègue et les responsables du Cset. Il s’agit d’une prise de contact qui permettra aux acteurs de l’éducation de trouver ensemble des solutions pour résoudre les problèmes auxquels est confronté ce secteur. Pour rappel, un protocole a été signé en avril 2018 entre le gouvernement et les organisations syndicales de l’éducation pour résoudre et satisfaire la plateforme revendicative des enseignants. Le statut particulier des enseignants a également été adopté.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.