Jean-Pierre Fabre sera-t-il ou non candidat ?

Présidentielle de 2020

206

La question mérite d’être posée parce qu’à l’Alliance nationale pour le changement (ANC), l’on semble ne pas être sur la même longueur d’ondes. Quelques heures seulement après l’annonce du candidat « naturel » de l’ANC à la présidentielle qui ne serait personne d’autre que Jean-Pierre Fabre, le secrétaire national à la communication, Eric Dupuy, prend complètement le contre-pied de son camarade Drah Seveamenou.

En effet, lors d’un meeting organisé dimanche dernier à Bè Kodjindji par la jeunesse du parti, l’ancien député du parti Drah Seveamenou n’a pas hésité à surprendre toute l’opinion nationale en annonçant l’ancien chef de file de l’opposition et président national du parti comme candidat à la présidentielle de 2020. Ce dernier est d’ailleurs qualifié de candidat « naturel ».

A la première réflexion, l’on s’est dit que c’est sûrement une façon pour le parti de répondre au parti au pouvoir qui a procédé de la même manière en annonçant que Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat et président du parti Union pour la République (Unir), est candidat à la future présidentielle. Mais,
la réaction d’Eric Dupuy ne s’est pas fait attendre et est plutôt corsée à l’endroit de l’ancien député. C’est à croire qu’à l’ANC, il y a quelques problèmes de communication puisque lors sa sortie médiatique, le chef de la communication du parti est revenu sur la déclaration et a apporté des précisions.

« À l’ANC, seul le congrès est habilité à désigner les candidats. Donc les propos relatifs au candidat naturel n’engagent pas l’ANC », a-t’il publié sur les réseaux sociaux. Il ajoute : « l’ANC n’a fait aucune déclaration en ce sens. Nos objectifs aujourd’hui, ce sont les réformes ». Voilà qui est clair en tout cas. Au moins le parti de Jean-Pierre Fabre ne va pas se faire taper dessus par ses compagnons de la Coalition et surtout donner raison aux autres partis qui ont boycotté le conclave devenu journées de réflexions et à ceux qui pensent que le parti veut imposer son candidat aux autres.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.