Le Togo va renforcer sa diplomatie économique

Plan national de développement

132

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’extérieur Robert Dussey fait partie des 100 Africains de l’année, selon un classement du magazine New African. Une distinction due sans doute à ses initiatives pour consolider la diplomatie du pays. Il a permis au Togo d’être présent sur la scène internationale. En ce qui concerne le Plan national de développement (PND 2018-2022) le ministre Dussey joue un grand rôle pour l’investissement étranger du PND. Robert Dussey va poursuivre ses actions dans ce sens et permettre au pays d’obtenir le financement nécessaire pour la mise en œuvre de ce Plan.

Selon le magazine New African, le chef de la diplomatie togolaise « est l’un des hommes clés, en tant que négociateur en chef, des discussions ACPUE en vue d’un nouvel accord post-Cotonou ». Robert Dussey maîtrise bien les relations internationales. Le Togo « a vu sa place d’acteur diplomatique reconnue par sa nomination à des postes importants au sein d’organisations internationales, telles que la Commission des droits de l’homme ou le Conseil économique et social de l’Onu », a ajouté le magazine.

Pour cette année et ce jusqu’en 2022, la diplomatie togolaise sera beaucoup sollicitée pour le financement du PND. Robert Dussey est donc attendu pour trouver des investissements étrangers qui permettront au pays de réaliser son plan de développement. Un ambitieux plan qui attire déjà la curiosité des investisseurs étrangers et qui a déjà obtenu des investissements de partenaires étrangers.

Robert Dussey devra trouver de nouveaux investisseurs et les rassurer qu’en investissant au Togo, ils tireront plusieurs avantages. Les autorités togolaises attendent une grande contribution du secteur privé pour le financement du PND. Le gouvernement envisage un financement de 65% de ce secteur. Pour atteindre cet objectif, les actions pour attirer les investisseurs étrangers en vue de la mise en œuvre du PND seront donc intensifiées.

Lire aussi : Le ministre des affaires étrangères revient sur « l’année remarquable » et les nouvelles orientations de la diplomatie togolaise

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.