Marc Vizy évoque le développement du tourisme avec Yawa Djigbodi Tsègan

135

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, était en visite chez la présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan le vendredi dernier. Le diplomate français est allé se présenter à elle suite à son élection à la tête du Parlement togolais. En dehors des questions politiques, l’ambassadeur Vizy et la présidente Tsègan ont discuté de la promotion du tourisme notamment dans la région de provenance de cette dernière.

Le développement du tourisme tient beaucoup à cœur à l’ambassadeur de France. Le Togo regorge de plusieurs atouts en la matière. Certaines zones en particulier sont des dons du ciel et doivent être mises en valeur. C’est le cas de la région des Plateaux notamment Kpalimé et ses environs dont Kpélé, la préfecture d’origine de madame Tsègan. Marc Vizy a affirmé avoir échangé avec elle sur les possibilités de développement du tourisme dans cette région. Cela constitue une excellente nouvelle parce que les sites touristiques qui se trouvent dans cette zone sont vantés par tous les Togolais qui aiment y aller très souvent pour diverses activités (ateliers, réunions, conférences, sorties récréatives etc…). Les étrangers qui s’y aventurent sont tout simplement séduits. Certains s’y sont installés même jusqu’à ce jour et y résident carrément.

Des vestiges coloniaux encore sur place montrent à suffisance que c’est une zone qui a toujours attiré ceux qui arrivent sur le territoire togolais. Kouma Konda avec sa fraîcheur légendaire, le château Viale, la cascade de Womé ne sont que quelques exemples. Malheureusement, la gestion de ces sites est désastreuse. Les voies d’accès de certains sont impraticables et n’encouragent pas à s’y rendre. Les collectivités locales évoquent le manque de moyens.
Or, une optimisation de ces sites créera de la richesse, des emplois (guides touristiques, fabrication et ventes d’objets d’art, commerce de produits issus de l’agriculture, construction et location de logement, etc…) et réduira assurément la pauvreté.

Des stratégies doivent donc être mises en œuvre d’urgence pour remonter la pente. Peut-être que cette initiative de Marc Vizy avec la présidente de l’Assemblée nationale participera à booster le secteur. L’ambassadeur de France a aussi félicité la présidente pour son élection au perchoir, une première d’ailleurs dans notre pays. Ce qui constitue un coup de pouce sans précédent en faveur de la promotion du genre. Les deux personnalités ont ensuite échangé sur l’épineuse question des réformes. Ce qui est d’ailleurs normal si on se rappelle que cette question a encore divisé les Togolais il y a de cela quelques mois et continue d’ailleurs de cristalliser le débat politique.

Pour monsieur Vizy, la nouvelle Assemblée nationale que dirige madame Tsègan doit rapidement se pencher sur le problème dans le prolongement de la mise en œuvre de la feuille de route de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). L’institution est d’ailleurs très attendue en la matière tant par la communauté nationale qu’internationale.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.