Marche du PNP le 13 avril prochain

Ce sera à Togblékopé, Sokodé et Afagnan

565

La marche du Parti national panafricain (PNP) ne se tiendra pas à Lomé et dans plusieurs autres villes du pays, comme le souhaitaient les premiers responsables de ce parti politique.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi a, à travers une correspondance adressée hier mardi aux responsables du PNP, informé ces derniers que la marche est autorisée uniquement à Togblékopé, Sokodé et à Afagnan.

Selon le ministre de l’Administration territoriale, les riverains de la plupart des voies, places et quartiers que comptent emprunter les partisans du PNP à Lomé, ne souhaitent plus voir passer d’autres manifestations à l’instar de celles qui ont été organisées il y a quelques mois par la Coalition des 14 partis de l’opposition.

Ces riverains, informe, le ministre Boukpessi, se sont plaint au niveau des autorités. La marche, n’est donc plus autorisée à Lomé, mais à Adétikopé, où un circuit plus approprié a été tracé par le ministère.

Pour ce qui est des marches que projette le PNP à l’intérieur du pays, deux localités ont finalement été retenues par l’autorité. Il s’agit de Sokodé et Afagnan. Toute manifestation à l’intérieur du pays, en dehors de ces deux localités n’est pas, par conséquent autorisée.

« Plus de 115 partis politiques sont légalement déclarés dans notre pays. Les forces de l’ordre et de sécurité doivent rester disponibles pour encadrer les manifestations de tous ces partis politiques ; cela a pour conséquence de limiter le nombre de manifestations simultanées par parti politique (en dehors des campagnes électorales), afin que leur encadrement par lesdits forces de l’ordre soit efficace », a expliqué le ministre dans sa lettre.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.