Premier Forum économique Togo-U.E / Vague d’investisseurs de tout un continent sur Lomé

215

A quelques heures de l’ouverture du premier forum économique Togo-Union Européenne prévu pour les 13 et 14 juin prochains, place aux derniers réglages ! Surtout, ce premier rendez-vous d’envergure qu’accueille le Togo, depuis sa sortie des périodes sociopolitiques troubles fin décembre 2018, reflète l’urgence même de notre pays de rattraper tout le temps perdu. Bien plus, ce forum vient ouvrir la voie à de nouvelles opportunités au pays dans sa phase de reprise de la croissance économique et en pleine entame de la réalisation de son ambitieux Plan national de développement (PND).

Hier, c’était, une grande opération de charme à Kigali à l’Africa CEO Forum, face aux hommes d’affaires et aux bailleurs de fonds venus du monde entier, hier également, c’était une grande rencontre entre des investisseurs togolais et ceux des pays du G20 au cours du Compact With Africa du G20 en Allemagne… Et aujourd’hui, c’est un forum économique historique, premier du genre, entre le Togo–Union européenne les 13 et 14 juin 2019 à Lomé, avec plus de 600 investisseurs attendus…

Qu’est-ce qui fait au juste courir le Togo ? Il ne faut pas s’en cacher, le Togo s’est en effet engagé dans une course contre la montre depuis ces périodes troubles entre août 2017 et décembre 2018, qui ont douché froidement son élan économique. Le pays a énormément perdu en termes de recettes, d’attraction des investisseurs. D’après les chiffres de la Chambre du commerce et de l’industrie du Togo, au moins 70% des entreprises togolaises ont vu leurs chiffres d’affaires chutés de 25 à 50% à cause de la crise.

C’est dans ce contexte peu favorable qu’a émergé, curieusement, le PND. Autant dire que c’est une gageure. Pour un plan qui doit durer 5 ans, il est normal que le Togo mette les bouchées doubles non seulement pour rattraper le temps perdu, mais aussi pour offrir des emplois à sa jeunesse, pierre angulaire du PND.

Pourquoi le Forum?

Le forum, primo, s’inscrit quelque peu dans l’élan du PND. Mais au-delà, cet événement a pour mission de faire connaitre aux investisseurs locaux, internationaux et à la diaspora togolaise les grands enjeux économiques et les opportunités d’investissement et de financement pour le secteur privé, afin d’engager leur participation dans le développement durable et inclusif du Togo, surtout dans les secteurs prioritaires du Plan. Secundo, le thème du forum est évocateur : « Bâtir des relations économiques durables et pérennes entre le Togo et l’UE ». Tertio, « L’Union européenne, pour sa part, présentera ses différents instruments financiers dédiés au soutien à l’investissement privé », indique dans un message M. Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne, chargé de l’Emploi, de la Croissance, de l’Investissement et de la Compétitivité.

On l’aura compris, le forum va permettre de faciliter la mobilisation d’investissements privés pour créer de la croissance et de l’emploi au Togo, comme l’envisage le PND. Pour ce faire, près de 400 projets ont été soumis par les entrepreneurs togolais qui pourront rencontrer au cours des conférences ou des rencontres B2B programmées les investisseurs et les institutions financières internationales qui feront le déplacement à Lomé.

Notons que plus de 70 conférenciers (ministres, hommes d’affaires, investisseurs, entrepreneurs , institutions financières, et organisations internationales) animeront des sessions thématiques sur les secteurs d’investissement les plus porteurs au Togo. Une chambre de commerce et d’industrie européenne au Togo (EUROCHAM-Togo) sera lancée au premier jour du forum. Un mémorandum d’accord sera également signé entre la Chambre de Commerce du Togo et les Chambres de Commerce et d’Industrie européennes.

Un climat des affaires attractif

Il y a seulement quelques jours, un nouveau Code des Investissements a été approuvé par le Conseil des ministres. Il renforce l’attractivité économique du pays. Son objectif est de rendre le Togo plus attractif aux investisseurs, tout en orientant leurs actions vers une croissance économique forte et soutenue. Mais, plusieurs dynamiques en cours crédibilisaient déjà le Togo : le Rapport Doing Business avec son bond récent de 19 places, sa meilleure position dans le dernier Rapport Mo Ibrahim, les réformes dans le climat des affaires, l’appartenance à plusieurs organismes et mécanises internationaux, un fort déploiement de sa diplomatie, attestant du leadership du président Faure Gnassingbé….

Faut-il l’ajouter, Le Togo est désormais un membre à part entière du centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le forum Togo U.E. est placé sous le haut patronage du président togolais Faure Gnassingbé, il connaitra la participation de Monsieur Jyrki Katainen, Vice-président de la Commission européenne pour l’emploi, la Croissance, l’Investissement et la Compétitivité.

Lire aussi : Terrorisme et extrémisme violent / Faure Gnassingbé propose une analyse des causes profondes

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.