Présidentielle de 2020 : Agbéyomé Kodjo semble tellement sûr de lui

227

Alors que sa candidature était annoncée depuis quelques semaines déjà, le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Agbéyomé Kodjo, vient d’être officiellement investi par son parti pour l’élection présidentielle de 2020. Et l’ancien Premier ministre togolais semble tellement sûr de remporter la victoire qu’il fait des promesses tous azimuts.

En tant que député à l’Assemblée nationale et président de la Commission de la défense, le président du MPDD veut gravir la plus haute marche de l’Etat. C’est en tout cas ce qu’une personnalité comme Agbéyomé Kodjo n’a pas encore eu dans sa vie. Argent, popularité, renommée, il aura tout eu… sauf le poste de président de la République. Après le désamour successivement avec le pouvoir en place et l’opposition traditionnelle et son repli, le moment est-il venu pour le natif de Yoto de s’imposer ?

Après avoir occupé le perchoir de l’Assemblée nationale togolaise et le siège de la primature de la République togolaise, l’honorable Kodjo s’achemine-t-il vers la présidence de la République ? En tout cas, l’intéressé y croit. Au moment où beaucoup se demandent ce que réserve exactement 2020 pour les Togolais, le candidat du MPDD semble ne pas avoir l’ombre d’un doute. Ce dernier se voit déjà à la place de Faure Gnassingbé pour les cinq prochaines années.

Mais l’ancien Premier ministre est aussi conscient que pour y arriver il va falloir rassembler toutes les forces en course pour le changement. Il le clame régulièrement comme plusieurs autres leaders mais aucun n’est prêt à une alliance électorale. D’ailleurs, la plupart d’entre eux, fort du scrutin à deux tours, préfèrent faire valoir leurs forces au premier tour avant de penser au jeu des alliances lors d’un éventuel second tour. Mais étant donné que le président du MPDD croit en la victoire, il révèle ses intentions aux Togolais. Il promet de libérer plusieurs personnalités dont Kpatcha Gnassingbé qu’il considère comme des détenus politiques.

Agbéyomé Kodjo souhaite également mettre en place une constituante afin d’aller vers une nouvelle Constitution. Une attention particulière sera accordée aux Forces armées togolaises (FAT). « Nos forces armées seront réorganisées et modernisées pour faire face à toutes les menaces nouvelles telles que le terrorisme et la cybercriminalité. L’ensemble des forces de défense et de sécurité seront républicaines et bénéficieront de toute attention en raison de leur rôle et de leur caractère stratégiques », a-t-il promis. Le patron du MPDD s’intéresse également au social. Il envisage de prendre plusieurs mesures pour améliorer les conditions de vie des Togolais dont le relèvement du Salaire minimum garanti (Smig)

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.