Sokodé/ Grâce au Conapp, une vingtaine de journalistes désormais aptes à parler du PND

114

Le Conseil national des patrons de presse (Conapp), dans le cadre de de son projet de promotion, de familiarisation et d’appropriation du Plan national de développement (PND) auprès des journalistes de toutes les localités du Togo, organise une formation à travers les grandes régions du Togo. Cette tournée de formation qui connait sa phase de la région des Plateaux aujourd’hui à Kpalimé, a marqué son étape de la région centrale le mercredi 27 mars dernier. C’était à Sokodé, chef-lieu de la région où une vingtaine de journalistes provenant d’une dizaine de radios ont participé à la session animée par M. Vincent Kavegué.

Le PND est aujourd’hui le seul référentiel de développement du Togo pour les années 2018 à 2022. M. Kavegué, ne l’a jamais répété assez en focalisant son intervention sur la genèse du PND, les trois grands axes, les projets majeurs de chaque axe et le processus de mise en œuvre et de suivi évaluation. Trois acteurs majeurs sont concernés par l’exécution du PND, à savoir le gouvernement, les partenaires techniques financiers et le secteur privé.

A en croire M. Kavegue, l’opérationnalisation du PND est régie par un total changement de paradigmes. Les fonds mobilisés par l’Etat ne sont pas des fonds à positionner sur le compte de l’Etat, ils sont portés par les investisseurs intéressés, et qui l’injectent directement dans les projets inscrits dans le PND. Les projets majeurs de l’Axe 1 prennent en compte, entre autres, le dédoublement de la RN1 Lomé-Ouaga, la création d’une plateforme logistique multiservice d’Atakpame, un port sec à Cinkasse, la construction d’un centre de conférence de moderne.

Au registre de l’Axe 2, on note des projets comme l’Agropole de Vo-Zio, la création d’un parc industriel à Adetikope, la zone économique spéciale au PAL. Quant à l’axe 3, il porte des projets comme la création des cités modernes dans les zones urbaines et semiurbaines, l’électrification rurale, l’aménagement urbain, entre autres. La modernisation des médias est également prise en compte par le PND qui prévoit par exemple, le lancement d’une chaîne de TV qui informe des actualités business au Togo, le renforcement de la contribution des médias à la croissance, la digitalisation des médias publics, la couverture et l’amélioration des émissions télévisées et radiophoniques. « Prenant en compte les expériences du passé, il sera créé une agence de mise en œuvre du PND », a souligné M. Kavégué.

Les participants se sont réjouis de la tenue d’une telle session de formation qui leur a permis de lever un certain nombre d’équivoques, et ont salué l’initiative du Conapp. Le Conapp est soutenu par la CEET dans son projet de vulgarisation du PND qui répond à une exhortation du chef de l’Etat aux forces vives de la nation à s’approprier le contenu du PND pour sa meilleure opérationnalisation.
Avant Sokodé, une dizaine de journalistes de la région de la Kara a reçu la même formation le mardi 26 mars, alors que ceux de la région des Savanes ouvraient le bal le lundi 25 mars.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.