Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Décès d’Abass Bonfoh : les hommages se succèdent

deces-d-abass-bonfoh-les-hommages-se-succedent

Le Togo est endeuillé depuis mercredi par la disparition de son ancien Chef d’Etat et Président de l’Assemblée Nationale, El Hadj Abass Bonfoh. En attendant les obsèques officielles, les hommages se multiplient à l’endroit de celui qui fut pendant huit ans, le 11ème occupant du perchoir au Parlement

Dans un communiqué publié ce jeudi, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a rendu “un hommage appuyé à cet illustre homme d’Etat qui a occupé de hautes charges à un moment crucial de la vie de notre pays”. 

Avec sa disparition, le Togo perd un de ses dignes et valeureux fils dont l’engagement sans faille, le patriotisme, le don de soi ont toujours guidé ses actions au service de son pays”, a poursuivi le Chef de l’Etat, avant de présenter au nom du peuple togolais, des condoléances à la famille éplorée.

Mercredi, quelques heures après l’officialisation du décès, le ministre chargé des relations avec les institutions de la République, avait salué la mémoire d’un “homme de sagesse et d’humilité”, dont les “qualités humaines” et la “contribution à la vie politique” du pays “font consensus”.

Il a joué un rôle important dans une période charnière de l’histoire constitutionnelle et institutionnelle de la IVème République”, a en outre rappelé Christian Trimua. 

Le Secrétaire général du Gouvernement, Kanka-Malik Natchaba s’est également prononcé, regrettant “Un homme de conviction et toujours franc dans ses prises de paroles”.

En rappel, Abass Bonfoh avait 72 ans.

La suite