Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Eau, électricité, santé, éducation…, le programme d’urgence pour les Savanes se déploie

eau-electricite-sante-education-le-programme-d-urgence-pour-les-savanes-se-deploie

Annoncé il y a quelques mois, le programme d’urgence du gouvernement pour la région des Savanes se met en route. Dans la préfecture de Cinkassé, plusieurs actions sont prévues dans de nombreux secteurs sociaux jusqu’en 2025, et certaines sont déjà en cours de réalisation. 

Dans le secteur de l’eau, 75 forages sont ainsi en cours de construction dans près de 30 localités frontalières. Des adductions d’eau potable (AEP) seront également construites dans toutes les bases militaires installées dans la préfecture. 

Dans celui de l’accès à l’électricité, il est prévu, en plus des travaux d’extension de réseau, l’électrification à court terme de plus d’une dizaine de localités. Des lampadaires solaires seront également installés. 

Pour améliorer l’accès aux soins de santé, 02 unités de soins périphériques (USP) seront construites à Nassiégou et Safobé. Le gouvernement procédera également au renforcement du plateau technique de l’Unité de soins périphériques (USP) de Sam Naba et Boadé. Quant à l’USP de Timbou, elle sera transformée en Centre médico social (CMS), tandis qu’un nouveau CMS sera construit entre Gouloungoussi et Gnoaga. 

Dans le secteur de l’éducation, des initiatives seront lancées pour renforcer la couverture actuelle en matière d’infrastructures scolaires. Dans ce sens, plus de 30 nouvelles salles de classe équipées seront construites dans les localités de Boadé, Gnoaga, Gouloungoussi, Nassiégou, Sam Naba et Cinkassé. 

Dans le secteur agricole, deux zones d’aménagements agricoles planifiées (ZAAP) sont déjà en cours d’aménagement à Timbou et Gounlougoussi. Des retenues d’eau sont également en cours de construction dans sept localités (Sam Naba, Nassiégou, Gounlougoussi, Gnoaga, Boadé, Cinkassé et Safobé).

Enfin, sur le plan des infrastructures de connectivité, plus de 150 km de pistes rurales représentant une dizaine de tronçons sont en cours d’aménagement. Elles permettront de relier et désenclaver les localités de Biankouri, Zintango, Korenzoaga, Kassou, Safobé, Natingou et Dontougou.

Le coût global de toutes ces actions est évalué à 16,5 milliards FCFA. Pour rappel, le programme d’urgence des Savanes fait partie d’une liste de jalons structurants définis par l’exécutif. L’objectif est de renforcer la résilience de ces populations, qui vivent notamment dans des zones soumises à de fortes pressions sécuritaires.

La suite