Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Education : le ministre des enseignements invite au respect des plafonds des frais parallèles

education-le-ministre-des-enseignements-invite-au-respect-des-plafonds-des-frais-paralleles

Aucun chef d’établissement ne doit exiger d’un parent d’élève, le paiement de frais supplémentaires ou spéciaux pour l’inscription aux examens, l’achat de tables-bancs, de fournitures, de matériels ou tout autre besoin”. C’est le rappel effectué lundi par le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, dans une note de service adressée aux responsables du secteur éducatif.  

En effet, informe Dodzi Kokoroko, “il nous est revenu, de manière récurrente, que des chefs d’établissement perçoivent des frais supplémentaires, au-delà des plafonds des frais parallèles”. Des actions qui vont à l’encontre des dispositions établies. 

Les frais parallèles, contributions collectives approuvées par les parents d’élèves et les chefs d’établissements, sont fixés à 3000 FCFA pour les collèges et 5000 FCFA pour les lycées actuellement.

Pour rappel, les frais de scolarité sont gratuits au Togo dans le primaire et préscolaire depuis une douzaine d’années, et dans le secondaire pour le compte de l’année 2021-2022.  

Lire aussi

Une mission d’audit bientôt, sur la gestion des frais scolaires dans les écoles

Education : un numéro vert pour le suivi des réformes

La suite