Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Électrification : le Togo et l’UE scellent l’accord de subvention du PERECUT

electrification-le-togo-et-l-ue-scellent-l-accord-de-subvention-du-perecut

Le Togo et l’Union Européenne ont conclu mercredi à Lomé une convention de subvention pour le Programme d’extension des réseaux électriques des centres urbains du pays (PERECUT). L’accord a été signé à la Présidence de la République, à l’issue d’une séance de travail entre le gouvernement et une délégation européenne. 

La subvention paraphée par le ministre de l’économie et le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), met à disposition du gouvernement une enveloppe de 9,5 milliards FCFA (14,5 millions d’euros). Elle vient en complément d’un prêt concessionnel de 26,2 milliards FCFA (40 millions d’euros) accordé par l’AFD, et d’un don de 10 milliards FCFA (15 millions d’euros) de la KfW, pour la mise en œuvre du projet. Le tout porte à 45,6 milliards FCFA (69,5 millions d’euros), les contributions de la coopération européenne.

Electricité pour 500 000 togolais

Cet appui majeur, salué par le directeur des partenariats internationaux de la Commission européenne, Dénis Koen, qui évoque “un effort collectif déterminant”, contribuera à l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale d’électrification, et l’accès universel à l’électricité promu par l’exécutif. 

imo 2

En effet le PERECUT, prévu pour une durée de trois ans, a pour objectif de favoriser l’accès à l’électricité à plus d’un demi-million de Togolais. Ceci, à travers le renforcement de la couverture du réseau électrique à Lomé et dans les centres urbains. 

Sont notamment prévus, la réhabilitation, le renforcement et l’extension du réseau de distribution dans 53 localités réparties sur les cinq régions économiques, le soutien additionnel à l’accès au réseau et le renforcement des capacités des acteurs du secteur. Dans ce sens, 190 km de réseaux moyenne tension, 371 postes de transformation MT/BT et 1660 km de réseaux basse tension, seront implantés, permettant de connecter 50 000 ménages dans la zone du projet.

Finir avec les “toiles d’araignée”

Pour Sani Yaya, ce financement va surtout permettre de pallier certains défis persistants qui existent toujours, malgré les importants efforts consentis et les résultats significatifs en matière d’accès à l’énergie. En effet, dans la capitale tout comme dans la plupart des centres urbains à l’intérieur du pays, la faiblesse de la couverture du réseau électrique a entraîné le développement de réseaux hors normes dits “toiles d’araignées” dans les zones péri-urbaines. “L’existence de ces toiles d’araignées est l’expression d’un besoin légitime d’accès à l’énergie électrique, d’où la nécessité de la mise en exécution rapide du PERECUT”, a estimé le ministre. 

Pour rappel, la feuille de route quinquennale du gouvernement prévoit un accès à l’électricité à au moins 75% de la population d’ici 2025.

Lire aussi

Bientôt un meilleur accès à l’électricité pour un demi-million de personnes

La suite