Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

En 10 ans, les éleveurs togolais ont amélioré leurs revenus de 50%, grâce au PASA

en-10-ans-les-eleveurs-togolais-ont-ameliore-leurs-revenus-de-50-grace-au-pasa

 

Exécuté entre 2011 et 2020, le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) a considérablement impacté le développement du sous-secteur de l’élevage au Togo, aussi bien au niveau de la production, que des conditions de vie des acteurs. En tout, près de 80 000 éleveurs ont vu leurs revenus augmenter de 50% en l’espace d’une décennie.

Pour atteindre ce résultat, des actions ont été menées en faveur de l’amélioration de la santé animale. Ainsi, neuf campagnes de déparasitage et de vaccination contre la maladie de Newcastle et la peste de petits ruminants ont été en tout initiées, ramenant le pourcentage d’exposition aux maladies des animaux, de 14% à 4% en six ans. 

En outre, des espèces de géniteurs améliorés de petits ruminants (3679) et de volailles (5300) ont également été distribuées. Résultat, les effectifs d’animaux au niveau des bénéficiaires directs du projet, sont montés à près de 400 000 volailles (250 000 initialement prévus) et plus de 105 000 ruminants (87 000 envisagés au départ).  

Un autre crédit est à mettre à l’actif du programme, celui de la structuration et de la professionnalisation du sous-secteur. Les mécanismes d’accompagnement financiers et techniques mis en place ont impulsé l’émergence de 482 fermes commerciales, et la construction de plus de 6000 bergeries et poulaillers améliorés. 

Avec la mise en activité prochaine des établissements de formation dédiés à l’élevage, le secteur devrait poursuivre dans cette dynamique dans les années à venir. 

Lire aussi

10 sites de production bovine identifiés et bientôt aménagés.

La suite