Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Erosion côtière : le Togo bénéficie d’un nouveau financement de la Banque Mondiale

erosion-cotiere-le-togo-beneficie-d-un-nouveau-financement-de-la-banque-mondiale

Le Togo va poursuivre davantage ses efforts de lutte contre l’érosion côtière. La Banque mondiale vient d’approuver en faveur du pays, un financement additionnel destiné à l’aider contre la dégradation avancée de son littoral. 

Cette enveloppe, d’un montant de 36 millions $ (dont une part pour le Bénin), doit permettre de continuer la mise en œuvre du projet WACA, et effectuer les travaux nécessaires.

La subvention devrait servir notamment à financer la construction et l’extension des épis à Agbodrafo et Aného, le remplissage des bras de lagunes abandonnés à l’est de l’embouchure d’Aného, et la construction de pistes cyclables et parkings à Agbodrafo et Sanvee-Condji.

Depuis 2017 et le premier financement de l’institution de Bretton Woods, le Togo le projet a effectué des travaux de protection côtière d’urgence entre Gbodjomé et Agbodrafo, et protégé près de 1000 ménages de l’érosion côtière.

Il y a quelques semaines, une délégation gouvernementale emmenée par le Premier Ministre, était allée constater les dégâts causés par le phénomène qui a déjà coûté à l’Etat plus de 300 millions $, et suivre l’évolution des travaux en cours. 

La suite