Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Faure Gnassingbé : « La résilience des économies d’Afrique est dans l’intérêt de tous »

faure-gnassingbe-la-resilience-des-economies-d-afrique-est-dans-l-interet-de-tous

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé prend part ce mardi à l’invitation de son homologue français, au Sommet sur le financement des économies africaines. Cette rencontre internationale, qui fait écho à la tribune co-signée il y a un an par le n°1 togolais et de nombreux autres dirigeants, vise à échanger autour des conditions du soutien financier massif dont doit bénéficier le continent africain pour surmonter le choc de la pandémie et poser les bases d’une relance économique durable et endogène. 

A quelques heures de ce grand rendez-vous auquel assistent une trentaine de chefs d’Etat, le Président de la République a salué l’initiative en ces termes : 

« Ce sommet est l’occasion d’apporter une réponse ambitieuse et coordonnée au choc qui a frappé les économies du continent africain. Je salue l’initiative du Président Emmanuel Macron, qui réunit des chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des institutions financières internationales. Cette mobilisation est à l’image de l’interdépendance entre toutes les parties du monde : la résilience des économies d’Afrique est dans l’intérêt de tous. Au-delà des aspects conjoncturels, le présent sommet vise à poser les bases d’un nouveau cycle de croissance en Afrique, qui sera un relais nécessaire pour l’ensemble de l’économie mondiale.

L’enjeu est donc de travailler à ce nouveau partenariat pour consolider notre développement commun. Le financement soutenable des économies est une question d’importance et la question de l’appui au secteur privé africain l’est davantage encore. Le secteur privé est en effet le véritable moteur de création d’emplois et de richesses. Il n’y aura pas de relance forte sans l’amélioration des conditions de financement, en Afrique et à l’international, du secteur privé africain ».

Rappelons qu’en marge du sommet, le Togo a déjà reçu de la part du FMI, la mise à disposition d’une enveloppe de 240 millions $ pour soutenir sa relance et renforcer sa résilience.

La suite