Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

HeForShe : Faure Gnassingbé distingué pour sa politique d’égalité et d’équité genre

heforshe-faure-gnassingbe-distingue-pour-sa-politique-d-egalite-et-d-equite-genre

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu vendredi la distinction ‘HeForShe’ d’ONU Femmes, pour sa politique de promotion de la femme, et de l’équité et égalité genre. L’acte s’est déroulé à la faveur d’une audience accordée au palais présidentiel à la directrice régionale (Afrique de l’Ouest et Centre) de l’agence onusienne, Oulimata Sarr, en présence du Premier ministre. 

La distinction honorifique, réservée aux hommes d’Etat engagés pour la cause de la femme dans leur pays et dans le monde, est selon l’institution, le symbole de l’engagement du Chef de l’Etat pour un leadership féminin au Togo.

En effet, sous le magistère du leader togolais, la représentation des femmes dans les instances décisionnelles a évolué, passant de 23% de femmes en 2019 à 35% en 2021. Surtout, des institutions de premier plan comme la Primature, le Parlement, la Médiature de la République sont dirigées par des femmes, de même que le tiers des portefeuilles gouvernementaux. 

En recevant son pin’s d’homme champion, le Président togolais rejoint le groupe très prestigieux  des hommes d’Etat, des Chefs d’Etat et de gouvernement qui  disent je soutiens la femme” a déclaré la Directrice régionale. 

1 Directrice

Pour Faure Gnassingbé, “cette reconnaissance qui honore le Togo pour ses efforts dans la promotion du genre, l’autonomisation de la femme, et les droits de la petite fille, est une incitation à faire davantage pour une société plus équitable”.

En rappel, le HeForShe (Lui pour Elle) est un mouvement de solidarité mondiale porté par l’ONU Femmes pour plus d’égalité et d’équité de genre. Le concept vise à faire participer les hommes et les garçons dans la lutte pour l’égalité des sexes et les droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les hommes. Le Togo y a adhéré en juillet 2021.

Lire aussi

Plus de plafond de verre sur les questions de genre au Togo

Plus de 200 personnes condamnées en trois ans, pour des violences basées sur le genre

La suite