Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

La lutte contre les pesticides non homologués s’intensifiera

la-lutte-contre-les-pesticides-non-homologues-s-intensifiera

Le gouvernement, à travers le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, va renforcer son contrôle sur les produits phytosanitaires, alors même que l’utilisation des pesticides dans le maraîchage prend de plus en plus d’ampleur. 

Il est ainsi prévu, la mise en œuvre de plusieurs grandes orientations contenues dans la politique nationale de gestion des pesticides : programmes de réduction de risques sanitaires et environnementaux, promotion des méthodes alternatives autres que chimiques et renforcement des réseaux de surveillance.

Par ailleurs, des descentes et contrôles inopinés se font déjà sur le terrain et dans les marchés locaux, par la Direction de la Protection des Végétaux. Là, les agents gouvernementaux sensibilisent et font connaître les dispositions en vigueur. Une loi promulguée en 1996  interdit en effet “d’importer, de fabriquer, de conditionner ou de reconditionner, de stocker, d’expérimenter, d’utiliser, de commercialiser ou de mettre sur le marché national, tout produit phytopharmaceutique non autorisé ou non homologué par les autorités compétentes du ministère chargé de l’agriculture”.

Il y a deux ans, le Togo interdisait dans ce sens, le Glyphosate sur son territoire. 

La suite