Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le corridor togolais, classé 2e plus performant dans l’espace UEMOA (rapport)

le-corridor-togolais-classe-2e-plus-performant-dans-l-espace-uemoa-rapport

L’Observatoire des pratiques anormales (OPA) vient de classer le corridor togolais deuxième plus performant de l’espace Cedeao. C’est ce qui ressort du rapport annuel 2020 de l’organisation de surveillance sous régionale. 

Dans les détails, l’étude s’appuie essentiellement sur le nombre de postes de contrôle présent sur le corridor, les perceptions illicites et les temps induits par les contrôles. Ainsi, il ressort que sur le corridor Lomé-Ouaga, le montant des perceptions illicites est passé de 12 185 FCFA en 2019 à 8598 en 2020. Le temps de contrôle à la frontière quant à lui a diminué, passant de 163,1 minutes en 2019 à 154,1 minutes en 2020. Le nombre de postes de contrôle est passé de 20,6 en 2019 à 17,6 en 2020. 

Pour la partie togolaise qui apprécie son rang, “il faut, au regard du rapport 2020, constater que le corridor togolais est en bonne place, derrière le corridor béninois, mais devant les autres corridors de l’union”. “On se dit donc qu’il faut encore faire mieux pour occuper la première place”, a indiqué le directeur des transports routiers et ferroviaires Tadjudini Dermane.

En effet, le Togo n’est dépassé que par le Bénin dans ce classement. 

Il est à relever que dans le cadre de l’amélioration du dispositif sur tout le corridor, et surtout du côté togolais,  le gouvernement et la Banque mondiale ont signé récemment à Lomé, un accord de financement de 120 millions de dollars. Dans le même temps, des projets autour du dédoublement de la nationale N1 sont constamment activés.

La suite