Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Mifa veut structurer les coopératives agricoles

le-mifa-veut-structurer-les-cooperatives-agricoles

Au Togo, le secteur agricole est confronté à un manque d’organisation des coopératives de producteurs, réduisant ainsi les financements et facilités pouvant leur être accordés. Pour y remédier, le Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa) a élaboré un projet avec le concours du Crédit Coopératif Italien.

L’initiative, qui fait l’objet de travaux ce mercredi à Lomé, veut “développer et intégrer les chaînes de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives”. Ce qui doit permettre une meilleure structuration de ces dernières, et l’augmentation de leur productivité. 

Le projet s’arrime aux ambitions du gouvernement qui est de parvenir à une agriculture productive et moteur de croissance d’ici les prochaines années.

Il doit également déboucher sur une augmentation du nombre général des coopératives, leur professionnalisation (surtout celles spécialisées dans la transformation et la commercialisation), et surtout le renforcement de leur cadre institutionnel. “Nous voulons relever les défis de financement et d’accompagnement des coopératives agricoles, dont les membres sont les acteurs les plus nombreux et les plus vulnérables du secteur agricole”, explique Aristide Agbossoumonde, Directeur Général du Mifa. 

En rappel, le secteur agricole au Togo, c’est 40% du PIB, 20% des recettes d’exportation et deux tiers de la population active. Il compte une vingtaine de faîtières de coopératives paysannes.

La suite