Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Parlement approuve la Loi sur l’aménagement et la mise en valeur du littoral

le-parlement-approuve-la-loi-sur-l-amenagement-et-la-mise-en-valeur-du-littoral

L’Assemblée nationale a adopté jeudi le projet de loi sur l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral togolais. Le texte, soumis par le gouvernement en fin d’année dernière, vise avant tout à combler le vide juridique existant dans le secteur, et à jeter les bases d’un schéma directeur précis.

En effet, malgré l’adoption il y a cinq ans de la loi-cadre sur l’aménagement du territoire, le littoral national ne faisait toujours l’objet d’aucune législation spécifique conçue pour son développement et sa sauvegarde. La nouvelle loi spéciale, forte d’une soixantaine d’articles répartis en sept chapitres, prendra désormais en compte presque tous les paramètres. 

Elle permettra ainsi de maintenir les équilibres environnementaux, lutter contre l’érosion côtière, préserver l’intégrité des sites, des paysages et du patrimoine marin, protéger le littoral contre toute forme de pollution et de dégradation, quelle qu’en soit l’origine, anticiper les évolutions du littoral, notamment sous l’effet du changement climatique, et faciliter l’adaptation des territoires à ces changements, en développant l’expertise et en soutenant les approches innovantes. 

Également, la nouvelle mouture contient des mécanismes qui permettent de renforcer la recherche et l’innovation sur le littoral, préserver et développer les activités économiques maritimes (pêche, cultures marines, activités portuaires, construction, tourisme balnéaire, transports), associer les collectivités locales à la prise de décision, réhabiliter les zones et les sites littoraux détériorés et pollués ou encore faciliter le libre accès au rivage de la mer. Enfin, détail important, la nouvelle législation réaffirme “sans équivoque, le principe du pollueur-payeur”.

L’adoption de cette loi par la Représentation nationale “permet au Gouvernement de poursuivre son ambitieux projet de permettre au Togo de faire de l’économie maritime une véritable force de notre économie”, a déclaré le ministre de l’économie maritime, Edem Tengue qui a pris part aux travaux aux côtés du Conseiller du Président de la République pour la Mer, Stanislas Baba. 

Le feu vert de l’hémicycle balise par ailleurs la voie aux travaux de protection côtière qui vont démarrer dans quelques mois, et l’adoption des différents décrets en instance.

Ces dernières années, l’exécutif a engagé plusieurs actions concernant le littoral : interdiction de l’occupation anarchique et illégale, actualisation de la  Stratégie nationale pour la mer et le littoral, création d’un ministère exclusivement dédié à l’économie maritime.

Lire aussi

Erosion côtière : “Le Gouvernement travaille d’arrache-pied pour trouver une solution” (Edem Tengue)

La suite