Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Togo bénéficie d’un financement de l’Europe pour l’environnement urbain et les pistes rurales

le-togo-beneficie-d-un-financement-de-l-europe-pour-l-environnement-urbain-et-les-pistes-rurales

Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et les principaux représentants de la Team Europe (UE, France, Allemagne) au Togo, ont signé jeudi à Lomé deux nouvelles conventions de financement destinées à soutenir des projets du gouvernement. Ces financements, des prêts concessionnels, concernent respectivement la quatrième phase du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL IV) et le second volet du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR II). 

Dans le détail, la première convention, dotée d’une enveloppe de 20 millions d’euros (13,2 milliards FCFA), doit servir à consolider les acquis obtenus en matière de gestion de salubrité urbaine, et appuyer un peu plus le processus de décentralisation dans ce domaine. 

En effet, depuis 2006 et son lancement, le PEUL a permis la construction d’un centre d’enfouissement technique à Aképé, et l’aménagement de points de regroupement intermédiaires dans le Grand Lomé. La troisième phase, actuellement en cours, concerne la mise en sécurité environnementale de l’ancienne décharge publique d’Agoè-Nyivé, déclarée d’utilité publique il y a trois ans

La seconde convention, financée à hauteur de 30 millions d’euros (19,6 milliards FCFA), permettra pour sa part d’améliorer l’accès des ménages et des producteurs agricoles aux intrants et aux marchés, grâce à la construction de 2000 km de pistes, dans le cadre du programme de connectivité rurale. “Un des piliers essentiels de l’action du gouvernement concerne la transformation structurelle de notre agriculture. La réalisation de cette ambition passe entre autres par la création de pôles de développement économique dans les communautés rurales”, a rappelé à ce sujet Sani Yaya. 

 

La suite