Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Togo lance le PHASAO, pour améliorer ses statistiques nationales

le-togo-lance-le-phasao-pour-ameliorer-ses-statistiques-nationales

Le Togo a officiellement lancé jeudi son volet national du Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest (PHASAO). L’initiative, soutenue par la Banque Mondiale, concerne en tout sept pays de la sous-région, et a pour objectif d’améliorer et de moderniser les statistiques nationales.

Prévu pour 05 ans, le projet est financé à hauteur de 30 millions $ (16 milliards FCFA) pour le Togo, octroyé sous forme de “moitié prêt, moitié don”. 

Selon le ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson qui représentait le Chef de l’Etat, il “contribuera à une meilleure mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale (2020-2025) qui prend en compte les priorités d’actions de développement afin de faire du Togo un pays de cohésion, de paix et une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable”.

Les fonds seront alloués à l’Institut national de la statistique (Inseed), l’Office Togolais des Recettes (OTR), la Division des statistiques agricoles (DSID), la Direction des prévisions et d’autres structures du système statistique national (SSN), avec pour but d’accroître les performances en matière de production et de diffusion des données. 

Pour le Togo, qui a réalisé ces dernières années des efforts pour rendre son système statistique national performant, avec notamment le rebasage du Produit Intérieur Brut (PIB)l’enquête de suivi téléphonique des ménages dans le cadre de la Covid-19 et le recensement général des entreprises, le projet sera un atout dans le renforcement de la Stratégie nationale de développement de la statistique de deuxième génération (SNDS 2020-2024). 

Enfin, le PHASAO devrait apporter également un appui substantiel au 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5), dont les préparatifs sont en cours.

La suite