Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Les regroupements pour les fêtes traditionnelles demeurent interdits, jusqu’à nouvel ordre

les-regroupements-pour-les-fetes-traditionnelles-demeurent-interdits-jusqu-a-nouvel-ordre

 

Au Togo, “les regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles demeurent encore interdits jusqu’à nouvel ordre”. Le rappel, déjà effectué l’an dernier, a été de nouveau fait il y a quelques jours par le gouvernement via un communiqué conjoint des ministres de la culture et de l’administration territoriale.

La mesure, qui concerne les fêtes Evala et Akpéma, Kpessosso, Ayizan, Agbogbozan, Tigban-Paab, ou encore la fête des Ignames entre autres, tient surtout compte du contexte de l’état d’urgence sanitaire toujours en vigueur, et qui limite drastiquement les rassemblements de personnes

Dans ce sens, “les différents rites seront exclusivement réalisés dans chacune des familles concernées par l’édition 2021 des cérémonies ancestrales”, comme cela a été le cas en 2020.

Ceci, “dans le respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement”, ont précisé les ministres. 

Au Togo, les nouveaux cas de contaminations sont repartis à la hausse depuis quelques semaines. Il y a quelques jours, l’exécutif a appelé à nouveau à la vigilance et au respect des dispositions sanitaires.

Lire aussi:

Les chefs traditionnels appelés à se joindre à la lutte contre la Covid-19

La suite