Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Occupation anarchique du littoral : Quand le Conseil des ministres vole au secours de Jean-Pierre Fabre

Edem Kokou Tengue, ministre de l’Économie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière

Jean-Pierre Fabre, le maire de la commune du Golfe 4 a dû se prêter à un exercice difficile il y a quelques jours, en ce qui concerne l’occupation anarchique du littoral. Alors que le débat est loin de s’estomper, le gouvernement en Conseil des ministres a examiné une communication sur l’affaire. Les termes du communiqué présenté par le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière Edem Kokou Tengue, viennent corroborer les propos tenus en début de semaine par monsieur Fabre et sa suite.

La décision appliquée par la mairie du Golfe 4, n’émanait pas des autorités locales. C’est une initiative du pouvoir central à laquelle le maire et ses adjoints sont associés. Il est clair que dans un contexte de décentralisation, le gouvernement ne peut plus contourner les municipalités pour aller agir. Cela risque de créer des conflits. Surtout dans les communes dirigées par des opposants au pouvoir.

Ainsi après le tumulte de ces derniers jours ayant occasionné une sortie médiatique des dirigeants de la commune du Golfe 4, le gouvernement remet les pendules à l’heure. Il s’agit bien d’une initiative du gouvernement, qui constatant l’occupation anarchique du littoral, a initié des travaux devant conduire à l’adoption d’un schéma directeur d’aménagement du littoral afin de faciliter une occupation rationnelle du littoral tout en préservant la sécurité et l’environnement.

Lire aussi : Vers un schéma d’aménagement du littoral

Cela veut dire que le projet de déguerpissement piloté par Jean-Pierre Fabre et son équipe se concrétisera. Selon le gouvernement, le littoral togolais n’est pas joli. Or, il s’agit d’un bijou qui devrait profiter au secteur du tourisme. Pendant longtemps, les Togolais et même des étrangers ont déploré le fait que la plage togolaise ne soit pas mise à profit.

Maintenant que le gouvernement a décidé de prendre le taureau par les cornes, il faudrait que ceux qui occupent illégalement la côte puissent collaborer pour le bien de tous. C’est le pays qui sortira grandi de cette nouvelle aventure. Le gouvernement promet de les accompagner afin de les aider à se réinstaller.

Le chef de l’Etat a instruit le ministre Edem Tengue en vue d’une accélération des travaux du schéma directeur, une sécurisation du littoral (par exemple en renforçant l’éclairage public) et une sensibilisation des occupants tout en préparant les processus de déguerpissement conformément au communiqué du Gouvernement en date du 30 août 2020.

Lire également : Le Togo veut valoriser le potentiel économique de son littoral

Edem Dadzie