Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Religion : face à l’anarchie, le ministère en charge des cultes prend des dispositions

religion-face-a-l-anarchie-le-ministere-en-charge-des-cultes-prend-des-dispositions

Au Togo, les autorités veulent mieux réglementer le secteur religieux, en proie à un profond mépris des textes. Dans une note adressée vendredi, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi a invité les préfets et maires “à prendre les dispositions nécessaires en vue d’interdire, en collaboration avec les forces de l’ordre, toutes nouvelles implantations”. 

Cette décision se justifie notamment par la création “de plus en plus anarchique” de lieux de cultes observée sur le territoire, “au mépris de la réglementation en vigueur”.

La veille déjà, la Direction des cultes, un département au sein du ministère, avait interpellé les présidents des organisations et fédérations religieuses sur la question des nuisances sonores.

Face à l’échec des multiples campagnes de sensibilisation, avertissements et conciliations, et à la multiplication des plaintes, des contrôles inopinés seront désormais effectués sur toute l’étendue du territoire par des équipes munies de sonomètres. “Tout dépassement du seuil des 55 décibels conduira à la saisie des instruments de sonorisation et à la fermeture immédiate du lieu de culte incriminé”, a précisé le directeur, Bédiani Béléi.

Le phénomène de la prolifération des lieux de culte remonte à plusieurs années. En 2015, 12.000 dossiers de demandes d’ouverture de lieux de culte ont été déposés auprès de l’administration, rien que pour des églises.

La suite