Célébration du 21 juin/ Qui sont les martyrs du Togo ?

70

Le vendredi 21 juin dernier, le Togo dans sa diversité a fait une pause pour se souvenir des personnes qui ont sacrifié leurs vies pour qu’il demeure. Au-delà du caractère hautement symbolique et important de cette cérémonie, il convient de s’attarder un moment sur une question non moins importante : qui sont les martyrs du Togo ?

Comme chaque année, les plus hautes autorités du pays entourées de l’armée et des populations ont respecté la tradition. A Lomé, le Premier ministre Komi Selom Klassou, représentant le président de la République, a présidé la cérémonie de dépôt de gerbe sur le monument faisant office de place des martyrs.

Dans les préfectures à l’intérieur du pays (Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong, Kpalimé etc.), les représentants du pouvoir central que sont les préfets, ont rendu hommage aux martyrs du Togo. Inutile de dire que c’était dans une atmosphère empreinte d’émotion que ces recueillements ont été faits.

Mais la question demeure : qui sont les martyrs du Togo ? C’est une question à laquelle beaucoup de Togolais auront du mal à répondre. Les historiens disposent sans doute d’éléments permettant d’éclairer l’opinion. Mais pour l’instant ce n’est pas vraiment le cas. L’école devrait être le lieu par excellence pour véhiculer ces connaissances sur l’histoire de notre pays. Mais jusqu’à ce jour, le cours d’histoire fait peu de place à ces aspects de notre histoire.

Sur le monument de la place des martyrs, il est écrit : « ils sont morts pour la nation ». Cela veut dire que ces personnes ont versé leur sang pour que le Togo soit ce qu’il est aujourd’hui et pour que ses enfants puissent vivre libres. « Le 21 juin est une journée de commémoration pour le repos des âmes des Togolais morts pour l’indépendance de leur pays en 1960 », peut-on lire sur
un site de promotion de la destination Togo. Les peuples du Togo tout comme ceux d’autres territoires d’Afrique ont combattu farouchement l’occupation étrangère.

A l’exemple d’autres humains du globe, ils tenaient à leur liberté et voulaient être traités de façon égale et avec dignité. Depuis quelques années heureusement la déclaration universelle des droits de l’Homme reconnaît cette évidence. Mais de vaillants hommes et de vaillantes femmes ont dû sacrifier leurs vies pour que cela devienne effectif à ce jour. Outre la résistance sanglante face à la colonisation, les Togolais du nord au sud et de l’Est à l’ouest ont sacrifié leurs vies pour l’indépendance. Il est donc logique que la nation à l’unisson leur rende hommage.

Toutefois, dans les années à venir, un travail devrait être fait pour que les martyrs du Togo soient mieux connus. Selon le site routard.com mentionné plus haut, « une liste des martyrs et combattants est en cours de constitution pour que soit rempli au mieux le devoir de mémoire ». Un effort devrait également être fait pour que l’histoire des martyrs en particulier et du Togo en général soit mieux connue de ses enfants.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.