Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Contre le changement climatique, le Togo veut réinventer ses villes

contre-le-changement-climatique-le-togo-veut-reinventer-ses-villes

Au Togo, l’engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique s’accentue. Le gouvernement a lancé cette semaine un projet de communes climato-intelligentes. L’initiative, appuyée par le Pnud et le Centre et Réseau des Nations Unies pour les technologies climatiques, doit permettre aux villes togolaises de se réinventer et de se développer en s’adaptant et en s’améliorant dans de nombreux domaines : foncier, accès à l’eau et l’énergie, gestion des déchets, infrastructures scolaires, transports, santé, ou encore production agricole.

1 plus de 75 de russite ocb

Au total, 10 communes (deux par région) ont été sélectionnées pour la première phase de la mise en œuvre, sur la base de plusieurs critères comme la vulnérabilité climatique, au taux de pauvreté, à la densité de la population, à la situation géographique et à la disponibilité des maires à accompagner le projet :  Lacs 1, Yoto 2, Agou 1, Kloto 1, Tchaoudjo 4, Mô 1, Dankpen 2, Kéran 1, Oti-Sud 1 et Kpendjal 1. Entre autres accompagnements, les communes bénéficieront de l’élaboration de plans d’actions d’adaptation et d’atténuation au changement climatique.   

Nous avons tout pour réussir”, a indiqué le ministre de l’environnement, Foli-Bazi Katari, en mettant en route le projet. Pour le représentant du Pnud, Aliou Dia, “l’effectivité de la décentralisation et les perspectives de développement local sont une opportunité pour agir contre la pauvreté et les vulnérabilités des populations”. 

Du reste, le projet des communes climato-intelligentes vient renforcer l’arsenal des initiatives mises en place par l’exécutif pour protéger l’environnement.

La suite