Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Togo se prépare à la COP26

le-togo-se-prepare-a-la-cop26

Le Togo se prépare à participer du 31 octobre au 12 novembre prochain, à la Conférence mondiale sur le climat (COP26) de Glasgow en Écosse. Une réunion de concertation s’est ouverte à cet effet à Lomé, réunissant des représentants du gouvernement, des acteurs de la société civile et du secteur privé. 

L’activité, qui intervient au lendemain de la soumission par le pays de la mise à jour de ses objectifs améliorés de réduction des émissions, contenue dans le rapport des Contributions Déterminées au niveau National (CDN), doit permettre d’harmoniser les éléments concrets qui alimenteront la participation togolaise à ce rendez-vous planétaire.

Cinq ans après la COP21 de Paris, le Togo ira à Glasgow, fort de nouvelles actions entreprises en faveur du climat. En effet, avec l’appui du Pnud, le pays a bénéficié de la “Promesse Climatique”, uneinitiative de l’institution onusienne destinée à aider les pays dans leur lutte contre la crise climatique. Ceci a permis au gouvernement d’élever avec l’implication d’autres acteurs, le niveaud’engagement du Togo. Des initiatives ont été ainsi mises en œuvre, pour conserver le système national d’aires protégées, élaborer une documentation nationale sur lechangement climatique, développer des éco-villages, restaurer des terres dégradées et renforcer des communautés vulnérables. 

caf foot afri 1

Dans la même veine, des OSC œuvrant dans la lutte pour la préservation de l’environnement et le changement climatique sont régulièrement primées par le Pnud. “Nous devons faire en sorte qu’entre les délégations des services étatiques et ceux du secteur privé, des collectivités territoriales et de la société civile, qu’il n’y ait pas de spectateur, ni de touriste”, insiste le ministre de l’environnement, Katari Foli-Bazi.

Pour rappel, le Togo ambitionne de réduire entre 11 et 31%, ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Lire aussi

Faure Gnassingbé : “le climat n’attendra pas que nous en ayons fini avec le Covid-19”.

La suite