Voulez-vous faire couvrir un événement par Togo Matin?

Le Togo présente devant l’ONU ses avancées sur les droits civils et politiques

le-togo-presente-devant-l-onu-ses-avancees-sur-les-droits-civils-et-politiques

Le Togo présente depuis mardi devant le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies, son 5ème rapport périodique sur la mise en œuvre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. L’activité, qui se déroule habituellement à Genève, se tient cette année par visioconférence depuis Lomé, en raison de la situation sanitaire. 

Pour l’occasion, la délégation togolaise, conduite par le ministre en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua, a été renforcée par la présence des ministres de l’administration territoriale, de la justice, de l’action sociale, de la communication, ainsi que de plusieurs cadres de l’administration et officiels. 

Le rapport togolais, qui a été élaboré de manière inclusive et participative, couvre la période 2011-2018 et est structuré en huit points, allant de la Non-discrimination et Droit des personnes à la Liberté d’expression et d’accès à l’information, en passant par les conditions de détention des détenus, le droit des réfugiés ou encore la liberté de religion et d’association. 

Depuis le dernier passage du Togo devant le Comité, des progrès indéniables ont été enregistrés. Toutefois, des défis restent encore à relever, en particulier celui de la poursuite de la mise en œuvre des recommandations des mécanismes des droits de l’homme, de l’enracinement d’une culture individuelle et collective des droits de l’homme, aussi bien dans la pratique citoyenne que dans celle des organisations de défense des droits de l’homme dont le professionnalisme doit être également renforcé”, a déclaré Christian Trimua dans son introduction.

Les travaux s’achèveront le 1er juillet. 

Lire aussi

Droits de l’Homme : qu’a accompli le Togo au cours des 12 derniers mois ?

La suite